Elaboration du Schéma de développement de l’espace UEMOA

//Elaboration du Schéma de développement de l’espace UEMOA

Elaboration du Schéma de développement de l’espace UEMOA

Les acteurs étaient en conclave à Cotonou

Les acteurs du développement spatial de la sous-région Ouest-africaine se sont retrouvés à Bénin Royal hôtel de Cotonou du 07 au 09 novembre 2016 pour réfléchir sur le Schéma de développement de l’espace régional (Sder) de l’Uemoa. Cette assise a permis aux participants de faire le bilan diagnostic et des propositions d’orientations stratégiques du Sder. Les travaux dudit atelier ont été officiellement lancés par le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané.
Trois jours durant, les points focaux de l’Uemoa au sein des ministères en charge de l’Aménagement du territoire, les membres du comité scientifique du Sder, du Conseil des Collectivités territoriales de l’Uemoa et des associations des sociétés civiles ont travaillé à la réalisation de la Phase 2 du processus d’élaboration du Sder. Ils ont donc échangé sur les esquisses du bilan diagnostic provisoire et suscité des réflexions sur le futur de l’espace Uemoa à l’horizon 2040. Cinq différents pôles ont servi de socle à l’analyse. Il s’agit des pôles ‘’changements climatiques et environnement’’, ‘’dynamiques démographiques et urbaines’’, ‘’infrastructures de développement’’, ‘’espaces et services productifs’’, ‘’espaces, ressources naturelles et cadre institutionnel’’. Dans cette perspective, quatre groupes de travail ont été constitués.
Dans son mot introductif, le représentant du Président de la Commission de l’Uemoa, Yaovi Kouhoude s’est réjoui des efforts consentis en faveur d’une perspective régionale et continentale basée sur une cohésion économique et sociale, une compétitivité plus grande et plus équilibrée des territoires. A l’en croire, le document devra servir de référence aux politiques nationales pour la mise en valeur des potentialités économiques locales et l’amélioration du cadre de vie des populations.
Le ministre béninois du cadre de vie, José Didier Tonato, a quant à lui, insisté sur la nécessité d’une vision pour un véritablement aménagement du territoire communautaire. Il a souhaité qu’à l’issue des échanges, le Sder soit enfin une réalité au service du développement spatial.
Procédant à l’ouverture des travaux, le ministre d’Etat béninois, Abdoulaye Bio Tchané a confié que l’Aménagement du territoire communautaire est susceptible de conforter la cohérence de territoires et des sociétés, d’atténuer les disparités les plus criardes et de promouvoir les axes et pôles de développement. Il a par ailleurs, rassuré du soutien du gouvernement béninois dans l’aboutissement du processus d’élaboration et de la mise en œuvre du Sder.

2019-03-09T06:18:25+02:00