Actions phares

/Actions phares
Actions phares2019-04-30T17:57:49+02:00

Actions phares

Le gouvernement de la Rupture a engagé plusieurs actions participant de l’opérationnalisation du Schéma National d’Aménagement du Territoire (Agenda Spatial). Il s’agit entre autres de :

  • l’approbation en conseil des ministres, le 12 octobre 2016, d’une feuille de route à court terme, qui intègre la mise en place du mécanisme de contractualisation Etat-Territoire (communes, intercommunalités ou espaces de développement partagé) ;
  • l’opérationnalisation de ce mécanisme de mise en œuvre de l’agenda spatial par la signature de convention cadre entre l’Etat et les Communes du ’’Grand Nokoué’’ ;
  • l’autorisation par le conseil des ministres du 12 octobre 2016, de la tenue les 17 et 18 novembre 2016, à Cotonou, d’une rencontre régionale, sur le thème « Aménagement, attractivité et compétitivité des territoires : enjeux et expériences des pôles de développement en Afrique ».

Par ailleurs plusieurs actions du Gouvernement, à caractère structurant pour l’espace national, s’inscrivent dans la logique de la mise en œuvre de l’Agenda Spatial. Il s’agit entre autres de :

  • l’impulsion de grands travaux à caractère structurant (projet aéroportuaire de Glo-Djigbé, projets d’aménagements touristiques, projets de modernisation des infrastructures urbaines, projets de constructions de 20 000 logements, etc.) ;
  • la réorganisation de la carte universitaire du Bénin en quatre grands pôles universitaires ;
  • l’effectivité des douze préfectures avec en perspective, la construction de nouveaux pôles administratifs ;
  • la construction d’une zone franche de l’innovation et du savoir au Bénin, selon le modèle des technopoles ;
  • la promotion des pôles de développement agricole.

Aussi, l’action gouvernementale sera-t-elle marquée par plusieurs autres actions (relatives aux axes stratégiques N°6 et N°7 du PAG, consacrés respectivement au ‘’renforcement des services sociaux de base et protection sociale’’ et au ‘’développement équilibré et durable de l’espace national’’) en cohérence avec le SNAT.